via San Giorgio 11
Riva San Vitale

Le Monte San Giorgio est entouré des deux bras méridionaux (Porto Ceresio et Riva San Vitale) du Lac de Lugano.

Il culmine à une hauteur de 1 097 mètres et son sommet offre un panorama enchanteur.

Tourné vers le Nord-Ouest, il offre une vue imprenable sur le Lac de Lugano, notamment sur la zone de Morcote, avec le Monte Lema et la chaîne des Alpes en arrière-plan.

En regardant vers l’Est, vous pourrez apercevoir le flanc du Monte Generoso tandis qu’au Sud votre regard se perdra dans la plaine lombarde.

Un vaste réseau de sentiers relie les différentes villes qui composent la région du San Giorgio.

En partant de Riva San Vitale, atteindre le sommet n’est pas chose aisée (3 heures). Vos efforts seront toutefois largement récompensés à l’arrivée : le sommet offre un panorama à couper le souffle.

Le sentier le plus connu prend son départ à Comavalle. À partir de l’église de Santa Croce, montez vers San Giorgio en continuant sur le sentier balisé jusqu’au sommet. Sinon, il est également possible d’atteindre le sommet en partant du Rocul ou en prenant le sentier partant de Valserrata.

En chemin, il est possible de descendre à l’Alpe Albio pour ensuite passer par le Rocul, la salle de sport en plein air de Riva San Vitale.

Pour les moins sportifs, il est conseillé de monter au Monte San Giorgio en partant de Brusino Arsizio : en téléphérique, vous arriverez tranquillement au point de vue du Serpiano (650 mètres).

Ensuite, il est possible de continuer à pied en partant du restaurant Funivia en suivant un sentier pour atteindre l’Alpe di Brusino en 30 minutes.

À partir de l’Alpe, comptez environ une heure et demie pour atteindre le sommet de la montagne.

Une fois arrivé au sommet, vous découvrirez une cabane, semblable à une petite église. Il faut savoir qu’au cours du treizième siècle, un ermite du nom de Bienheureux Manfred Settala vivait dans une grotte à flanc de montagne. De nombreux miracles sont aujourd’hui attribués à cet homme, dont la dépouille est conservée à l’église paroissiale de Riva San Vitale, où vous pouvez également admirer de nombreuses peintures réalisées en son honneur. Le 27 janvier est dédié à sa mémoire.

Le Monte San Giorgio jouit d’une renommée mondiale en raison des fossiles datant de la période du Trias moyen qui y ont été retrouvés. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2003.